Règles belote classique

Principes de base

Les cartes de la Belote

La belote classique utilise un jeu de 32 cartes classiques, ou un jeu de 54 cartes où l’on aura préalablement enlevé les jokers et les cartes allant de 2 à 6.

Les équipes

Dans une partie de belote en ligne classique, 2 équipes de 2 joueurs s’affrontent. Les 2 joueurs associés se mettent face-à-face sur la table, de manière à avoir chacun, un adversaire à sa gauche, et un autre à sa droite.

Valeur et ordre des cartes

Dans une partie de belote classique, à chaque début de manche, une couleur d’atout est décidée, la valeur d’une cartes dépend qu’elle soit atout ou non.

Atout:

  • Valet: 20 points
  • 9: 14 points
  • As: 11 points
  • 10: 10 points
  • Roi: 4 points
  • Dame: 3 points
  • 8 – 7: 0 point

Non Atout:

  • As: 11 points
  • 10: 10 points
  • Roi: 4 points
  • Dame: 3 points
  • Valet: 2 points
  • 9 – 8 – 7: 0 point

Déroulement du jeu

La distribution des cartes : la première phase

Un joueur au hasard est désigné pour réaliser la première distribution. On distribue les cartes dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre. La distribution des cartes se déroule en deux phases. Lors de la première phase, les joueurs reçoivent chacun 5 cartes. Une carte est ensuite placée, face découverte, au milieu de la table de jeu. Celle-ci est appelée la Retourne.

Le choix de l’atout

On désigne en premier la couleur de la retourne comme couleur d’atout. Le joueur placé à gauche du donneur est le premier à parler. Il peut choisir de « prendre » ou pas la retourne. S’il ne prend pas, la main passe au joueur suivant (celui qui est placé à sa gauche), et ainsi de suite jusqu’au dernier joueur. A partir du moment où un joueur décide de prendre, la partie peut commencer, l’équipe des « preneurs » ou des « attaquants » est désignée, et l’autre équipe jouera alors le rôle de l’équipe des « défenseurs », la couleur d’atout étant la couleur de la retourne.

Si aucun joueur n’a voulu prendre la retourne, la parole revient au joueur qui a parlé en premier, celui qui est placé à droite du donneur. Il peut alors choisir d’annoncer sa couleur ou passer une seconde fois. S’il ne dit rien, la main est transmise au joueur suivant et ainsi de suite. Au moment où un joueur décide d’annoncer sa couleur, son équipe devient l’équipe des « attaquants », la partie peut commencer, la couleur d’atout étant la couleur annoncée. Si aucun joueur n’annonce sa couleur, la donne est annulée et redistribuée.

La distribution des cartes : la deuxième phase

Le joueur qui a pris la retourne, ou qui a annoncé sa couleur reçoit dans sa main la retourne, et on lui donne deux cartes supplémentaires. Puis, on redistribue le reste des cartes aux autres joueurs, trois cartes chacun, de sorte que tous les joueurs aient huit cartes dans les mains.

Déroulement du jeu

C’est encore le joueur situé à gauche du donneur qui « entame » le jeu, avec une carte de son choix. Les autres joueurs doivent alors fournir une carte dans la couleur proposée.

Si un joueur ne peut pas fournir une carte dans la couleur proposée, il doit obligatoirement couper, c’est-à-dire jouer une carte dans la couleur d’atout.

S’il ne peut non plus fournir une couleur d’atout, il peut défausser, ou pisser, c’est-à-dire jouer une autre carte dans une autre couleur.

Toutefois, quand une couleur (hors atout) est demandé, un joueur n’est pas obligé de couper si c’est la carte de son partenaire qui est la plus forte sur la table.

Après que chaque joueur ait joué, le pli revient à celui qui a fourni la carte la plus forte. Il ramasse le pli, et rejouera une carte de son choix,

pour le second pli, et ainsi de suite. La carte d’atout est toujours supérieure à n’importe quelle carte dans une autre couleur. Quand deux joueurs coupent, le second joueur (puis ceux qui viennent ensuite) doit obligatoirement fournir un atout plus fort que celui qui est déjà sur la table. On dit qu’il surcoupe. S’il ne peut pas fournir un atout plus fort, il doit quand même fournir un atout s’il en a. On dit qu’il sous-coupe. Il en est de même si l’atout est joué par un joueur.

Comment compter les points ?

En fin de chaque manche, c’est-à-dire à la fin des huit plis, chaque joueur compte les points que son partenaire et lui ont gagnés. On ajoutera 10 points de bonus supplémentaires à l’équipe qui a gagné le dernier pli. Ce bonus est appelé: « 10 de der ». Le nombre total de points possibles (cartes et dix de der) dans les plis est de 162 points. Le fait d’être l’équipe attaquante ou l’équipe prenante oblige à totaliser au moins 82 points. Si ce total est atteint, chaque équipe marque les points qu’elle a réalisées. Si l’équipe prenante n’a pas réussi à atteindre les 82 points, elle ne marque pas de point, les 162 points iront chez les adversaires.

Bonus « Belote –Rebelote »

Lorsqu’un joueur possède à la fois le Roi et la Dame d’atout, il peut bénéficier d’un bonus de 20 points supplémentaires. On parle alors de « belote » et de « rebelote ». Ce bonus est attribué à une équipe même si elle n’a marqué aucun point au cours de la manche. Les points du bonus Belote – Rebelote sont comptabilisés pour l’obtention ou non du contrat.

En cas d’égalité

En cas d’égalité, le jeu Beloteenligne.fr n’utilise pas la méthode du report des points, peu adapté à un jeu en ligne. Du coup, si les deux équipes ont le même nombre de points comptabilisés au delà de 500 points, une nouvelle main est redistribuée jusqu’à la désignation du vainqueur.

Gagnez des points ELO

Le classement du jeu Beloteenligne.fr est réalisé grâce au calcul des points ELO gagnés ou perdus au cours des parties. Ce système de comptage est utilisé depuis des années aux jeux d’échecs mais aussi dans de nombreux jeux Facebook. Il vous permet de ne rencontrer que des joueurs de votre niveau pour des parties équitables . Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette fiche explicative des points ELO.

Les règles de la coinche

Au delà de la belote classique, il est aussi possible de jouer à la coinche sur Beloteenligne.fr ! La coinche est la variante la plus populaire en France, son système d’enchère amène excitation et piment à votre partie. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette variante de la belote : Consultez la fiche des règles de la coinche.

Qu'en pensez-vous?