La technique de l’impasse

L’impasse est une technique bien connue qui est commune à de nombreux jeux de cartes, de plis et de levées.

Vous êtes débutant et vous ne savez pas se que signifie une impasse ? Une illustration vaut souvent mieux qu’un long discour :

L’impasse illustrée

Nord joue le 9, et Ouest la Dame. Sud a le choix entre :

  • Jouer son As et prendre le pli tranquillement, mais en même temps abandonner complètement le 10.
  • Jouer son Roi et tenter l’impasse dans l’objectif de tenter de capturer le 10, et de ce fait supposer que ce dernier est devant lui.

La réussite de l’impasse est estimée à 50 %, du fait de la place du 10 :

  • En Est l’impasse échouera
  • En Ouest l’impasse fonctionnera

A première vue, l’impasse est une notion assez facile à comprendre. Et pourtant, elle cache des points importants qu’un joueur de belote doit absolument connaître pour maîtriser parfaitement cette technique.

Il peut y avoir deux sortes d’impasse

La première est ce que nous avons déjà vu dans notre première illustration. La seconde est représentée par l’illustration suivante :

Nord joue le Roi, et si Ouest ne met pas le 10, Sud n’a qu’à jouer une petite carte.

Notez que l’impasse doit venir d’en face. Le possesseur d’une fourchette As – Roi ne peut pas faire l’impasse à lui tout seul. La première carte doit venir de son partenaire. La grande différence entre les deux sortes d’impasse que nous venons de voir est dans la situation après l’impasse. Dans le second cas, remarquez que la main est restée en Nord (avec le Roi), qui peut donc tout de suite rejouer la Dame.

Dans le premier cas, la main est passée en Sud, et si le camp veut réitérer l’impasse, il faut trouver une main en Nord grâce à une autre couleur par exemple.C’est le cas de notre prochaine illustration.

Nord doit jouer le 9 une première fois, suivi du 7 puis le Roi. Puis, il doit reprendre la main avec une autre couleur et jouer le 8 pour capturer le 10 de Pique.

L’impasse ne doit pas être automatique

Ce n’est pas parce qu’on a l’occasion de tenter l’impasse que l’on doit absolument le faire.

C’est le cas par exemple quand il faut jouer l’As tout de suite, de peur de se faire couper. L’impasse se tente surtout quand tous les risques de coupe ont été enlevés. C’est aussi le cas quand il y a plus de chance que le 10 soit derrière. Dans ce cas, il vaut mieux tenter un 10 sec que l’impasse.

Il ne faut pas non plus tenter l’impasse quand les points mis en jeu sont trop importants. C’est par exemple le cas dans notre illustration suivante :

Cette fois, Pique est l’atout. Nord présente la Dame, et Ouest le 10. Sud a le choix entre le Valet, ou l’As. Jouer l’As signifie tenter l’impasse au 9 de Pique. Et pourtant, il ne doit pas le faire, car si le 9 est derrière (comme dans notre exemple), ce 9 gagnera beaucoup de points (la Dame, le 10, l’As et le 9 = 39 pts). Il vaut mieux se contenter des points apportés par ce 10, et prendre tout de suite du Valet. D’ailleurs, nous avons de grandes chances de sauver notre As dans les prochains tours.

Obligé ou défendu

Il peut arriver que l’impasse ne soit pas une simple manœuvre pour gagner quelques points. En effet, Iil peut arriver que cette technique cache des enjeux plus importants.

Quelque fois, la capture d’un 10 par exemple dans une couleur est OBLIGATOIRE pour la réussite d’un contrat (ou pour la réussite d’un dedans pour la défense). Dans ce cas, il est inutile de se poser des questions, il faut le tenter. La réussite de l’impasse est devenue une nécessité, la seule chance pour réussir notre contrat.

Mais d’un autre côté, l’impasse peut mettre en danger un contrat déjà réussi. Dans ce cas de figure, l’impasse est DÉFENDUE. Il vaut mieux tout simplement assurer notre contrat, quitte à abandonner quelques points aux adversaires. On parle ici avant tout de ne pas mettre en péril la sécurité de notre contrat.

L’impasse, même sans l’As

Même sans l’As, on peut parler d’impasse. C’est le cas par exemple dans notre exemple, si on se tourne cette fois vers la main d’Ouest. Si Nord présente le 7, Ouest a le choix entre le 10 et la Dame. Le fait de jouer la Dame est une impasse au Roi. Et vous pouvez voir que dans notre cas, l’impasse fonctionne car le Roi est en Nord. L’As va sûrement prendre le pli, où Ouest n’a joué que la Dame et le 10 gagnera le pli suivant.

Qu'en pensez-vous?