En défense : Faites couper le preneur

Dans une partie de belote, il ne faut jamais oublier que si le preneur s’est permis de prendre un contrat, c’est qu’il est supposé être le plus fort en atout sur la table.

Ainsi, le meilleur moyen de l’affaiblir reste de le faire couper, de faire en sorte au moins qu’il ait le même nombre d’atout qu’un défenseur, votre objectif étant de se battre à armes égales.

Premier exemple :

Nord est preneur à Pique. Si c’est à lui de jouer, il va forcément jouer trois tours de Pique et pourra jouer librement tous ses plis à Cœurs et son As de Carreau. Le capot est réussi sans problème.

Mais si Ouest joue en premier, il peut dés le début contrer ce plan de jeu en jouant son As de Trèfle. Nord sera obligé de couper, et avec deux cartes atouts restantes en main, il ne pourra plus jouer les atouts.

En effet, après l’entame de l’As de Trèfle, la situation est devenue la suivante :

Si Nord joue deux tours d’atout :

Ouest a encore un atout dans la main, le capot n’est plus d’actualité.

Pire, supposons qu’Est ait la main suivante :

Dans ce cas, quand Ouest prendra la main avec son atout, il pourra rejouer Trèfle et donnera la main à son partenaire, qui encaissera sur le coup trois plis à Trèfle.

Nord, qui a été affaibli, ne pourra plus s’interposer et aura même peur de voir chuter son contrat à Pique.

Qu'en pensez-vous?